“Un bilan positif dans l’ensemble”

291

Après huit journées, la première équipe pointe à la 5ème place de son groupe de 2ème ligue inter, avec quatre victoires, un nul et trois défaites. L’entraîneur Daniel Villa tire un premier bilan du premier tiers de championnat de son équipe, néo-promue dans la catégorie.

 

Daniel, quel bilan dresses-tu après huit journées de championnat et une 5ème place au classement ?

C’est un bilan positif dans l’ensemble. D’un point de vue comptable, on a 13 points en 8 journées, ce qui est bien même si on peut nourrir quelques regrets sur les matches de Conthey et Collex à mon avis. En termes de contenu, je dirais que l’équipe monte en puissance et notre jouerie s’améliore de semaine en semaine. Déjà, il y a des joueurs qui reviennent en forme après une pause (armée, vacances, blessure ou autre), mais il y a aussi une meilleure complémentarité dans le jeu liée à des automatismes et une meilleure compréhension du nouveau système de jeu mis en place.

 

Il reste cinq journées, dont deux déplacements à Montreux et Monthey. Un mot pour les supporters du club pour cette fin de tour ?

Simplement leur dire merci pour leur soutien qui nous est précieux. Veyrier reste un club familial et les relations entres les supporters et les membres de l’équipe sont importantes. Je pense qu’on doit soigner ces personnes qui nous suivent et nous encouragent. Pour être totalement honnête, j’étais au départ un peu sceptique quand Marc Fiorina (responsable technique) est venu me voir pour me dire que les supporters voyageront en car avec l’équipe, mais au final chacun à sa place pour l’aller et, en cas de victoire, le retour est endiablé. On perçoit une magnifique ambiance avec de la mixité culturelle, générationnelle et voir tout le monde chanter avec le sourire, je dirais que c’est ça Veyrier. Et c’est beau… Alors continuez de venir voir les matches, vos présences et vos soutiens nous sont chers. Cela motivera les joueurs encore plus.

 

A la fin du premier tour, il y aura un tour préliminaire de Coupe de Suisse à La Sarraz. Est-ce que se qualifier pour l’édition 2018-2019 est un objectif prioritaire ?

Non. Un objectif peut-être, mais pas prioritaire. Je sais que l’on est tous des compétiteurs et qu’on prépare chaque match pour le gagner, mais il faut remporter trois matchs pour accéder au premier tour de la Coupe de Suisse 2018-2019. Pas évident! Le championnat reste notre priorité et on verra pour la Coupe en temps voulu. Même si je sais que le souvenir du match de Young Boys reste dans l’esprit des gens alors ne serait-ce que pour ça, nous donnerons le maximum!

 

Pour terminer, le contingent de la première est de 29 joueurs. Comment gères-tu l’effectif ?

C’est un contingent très riche en effet. Mais il y a passablement d’absences liées aux joies du foot amateur entre vacances, week-ends, armée, blessures, etc. Alors il n’y a même pas tant d’embouteillage que cela. Mes joueurs ne sont pas payés alors ils s’octroient certains droits pendant la saison même si j’aimerais avec le temps les réduire un maximum afin d’être le plus compétitif possible. Nous avons aussi notre deuxième équipe en 2ème ligue alors j’ai la possibilité d’envoyer trois joueurs chaque week-end dans le but de garder le rythme lié à la compétition. On jongle parfois, on s’adapte aussi, mais on reste cependant ambitieux!

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *